Un escalier : comment et avec quel matériau le concevoir…?

  • Tout le monde en est conscient : la fabrication d’un escalier doit être parfaite…Aucun défaut ne doit exister pour ne point être victime d’une chute mortelle ou d’un accident grave. Or, concevoir son escalier est aussi très compliqué pour la simple raison que cela nécessite une parfaite attention, afin de voir un outil sécuritaire et fiable se faire installer au sein de son habitat, et non pas un outil dangereux et inapte à supporter une charge. Grâce aux informations suivantes ainsi qu’aux conseils juste au-dessus, votre escalier sera efficace et bien maintenu, de manière à assurer une sécurité maximale.

Avant la conception de votre escalier,

calculez…

 

  • La première étape n’est pas techniquement pratique mais purement administrative, que l’escalier soit en bois ou en inox…En effet, il est important de vérifier les normes de la municipalité que vous habitez pour construire votre escalier et ce, avant même d’entamer sa conception. Par la suite, en passant à la phase pratique, il est d’abord recommandé de mesurer votre escalier en calculant le nombre et la progression de chacune des marches qui le composent. Généralement, une marche doit avoir entre 7 et 9 pouces de hauteur. En ce qui concerne la longueur, aucune norme n’impose quoi que ce soit…vu que l’important est que cette dernière permettent nécessairement de poser son pied à l’aise.

  • Une fois la longueur et la hauteur de la marche choisie selon les normes administratives, vous devez calculer la hauteur du palier au sol afin d’avoir le nombre des marches du haut jusqu’en bas. Après, afin d’obtenir la progression de chaque marche, il vous suffit de mesurer la longueur du palier au devant de la première marche en bas et de le diviser par le nombre de marches que vous aurez trouvé précédemment. Cette opération de calcul est primordiale et basique pour la construction d’un escalier. Elle vous permet de calculer les dimensions du limon que vous découperez pour la charpente par exemple.

L’important, c’est de choisir le bon matériau…

 

escalier inox bois

Source : http://www.ferronnerie-defroidmont.be

  • Les premières étapes que nous venons de voir sont typiques pour un escalier en bois…Ceci ne signifie pas l’absence des escaliers en inox ou en acier… Tout au contraire, les escaliers en métaux sont très répandus. Cependant, conjuguer le bois et l’inox est la meilleure solution…En effet, se baser sur la sécurité de l’inox et son style moderne, conjugué avec la solidité du bois et son élégance traditionnel n’est pas qu’efficace sur le plan sécuritaire, mais aussi sur le plan décoratif de votre escalier.

Quel type d’escalier choisir ?

 

  • Outre le matériau à choisir et les normes de calcul à respecter, il convient de déterminer au commencement quel type d’escalier choisir… Selon l’architecture de votre habitat et la position destinée à l’escalier, ce dernier peut répondre à votre préférence ainsi qu’aux attentes de sécurité. Ainsi, opter pour un escalier droit c’est opter pour une solution économique, confortable et  facile à poser. Se baser sur un escalier tournant c’est choisir un confort adapté à l’usage. L’escalier hélicoïdal, qu’il soit rond ou carré, représente un gain de place au sol tout en n’étant moins confortable que les deux autres styles car il est encombrant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *