Tour d’horizon sur le garde-corps en verre

Le garde-corps en verre remplit les mêmes fonctions qu’un garde-corps traditionnel, c’est-à-dire assurer la sécurité contre tout risque de chute dans le vide, tout en permettant une meilleure diffusion de la lumière, une visibilité étendue et une sensation d’espace plus large grâce à la translucidité du verre.

Réglementation en vigueur

garde-corps en verreLe  garde-corps (aussi appelé balustrade, garde-fou ou glissière de sécurité) est un dispositif constructif à mi-hauteur d’homme, empêchant les usagers d’un bâtiment ou d’un espace public des chutes accidentelles dans le cas d’une différence de niveau. Ils doivent répondre aux directives et normes en vigueur, en l’occurrence la directive 2001/45/CE, les normes internationales XP P98-405 et ISO14122-3:2001 desquelles découlent les normes nationales (par exemple les normes françaises NF P01-012, NF P01-013 et NF E85-015 ou la norme belge NBN B 03–004). Ces normes définissent les dimensions et les fonctions du garde-corps, comme le fait qu’il ne peut être enjambé facilement ou qu’un enfant ne peut passer en travers. Le verre peut donc être utilisé comme matériau de construction s’il permet de répondre à ces exigences.

Fonction du verre dans le garde-corps

Le verre peut être utilisé – dans la composition des garde-corps, soit comme élément de remplissage, soit comme élément structural, et dans ce cas il doit pouvoir reprendre les charges et sollicitations appliquées sur le garde-corps et, donc, pouvoir supporter les tests des essais statiques et dynamiques requis par les normes.

Possibilités d’utilisation des garde-corps en verre

Si dans un premier temps, le garde-corps avait une fonction élémentaire de protection, il devint petit à petit un élément architectonique. L’utilisation du verre a permis une nouvelle approche esthétique de la balustrade, allouant ainsi à l’architecte, au décorateur d’intérieur ou au designer une liberté supplémentaire dans sa créativité.

Il est utilisé en intérieur pour permettre à la lumière de passer et ainsi séparer sans cloisonner (mezzanine, escalier,  coursive). Il est aussi utilisé en extérieur pour protéger tout en dégageant la vue. Il va permettre, par exemple, de sécuriser l’accès à une piscine sans pour autant cacher le plan d’eau à l’œil. Actuellement, on privilégie aussi son utilisation pour les tribunes de stades ou d’hippodromes donnant une vision du jeu sans angle mort.

 

L’utilisation du verre est emblématique de l’architecture moderne. Sa présence dans les garde-corps devient donc essentielle, garantissant ainsi l’homogénéité de la conception, une luminosité accrue et une vue dégagée tout en conservant sa fonction première : la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *