La rambarde pour toit-terrasse

Le garde-corps pour un toit-terrasse

Que le toit d’un bâtiment soit ou non accessible au public, il doit être équipé d’un garde-corps. En effet, du public est toujours susceptible de s’y rendre, notamment pour assurer des travaux d’entretien ou de maintenance. Les garde-corps de toit-terrasse sont par conséquent obligatoires et soumis à des normes (NF P01-012, NF P01-013, NF E85-015).

Le cas des terrasses et toitures non accessibles au public

Ces espaces doivent être équipés d’une rambarde de sécurité dans la mesure où du personnel est appelé à y évoluer. En effet, que ce soit sur le toit d’un immeuble, d’une résidence ou d’un bâtiment professionnel, des hommes et des femmes doivent en assurer l’entretien ; ils peuvent aussi être obligés de marcher sur ce toit pour atteindre certains équipements, comme une antenne ou un coffret électrique. Pour éviter les chutes et accidents et garantir la sécurité de tous, le toit doit être muni d’un garde-fou.

Toit plat d’une habitation transformé en espace de vie

Une maison à toit plat peut très bien servir de terrasse si elle dispose d’un moyen sécurisé d’y accéder et que le revêtement du toit s’y prête. De la même manière, on peut exploiter le toit d’un immeuble d’habitation pour y installer un jardin, un potager, une terrasse… Ces espaces en hauteur doivent être mis en sécurité, notamment par l’installation d’un garde-corps.

Les normes à respecter pour un garde-corps de toit-terrasse

Parce qu’il sert à assurer la sécurité de tous, le garde-corps doit répondre à des règles de montage et de pose drastiques. Qu’il s’agisse d’une terrasse accessible ou non au public, voici les normes à respecter :

  • Le garde-corps doit mesurer au moins 1 mètre de haut ; cette hauteur minimale est ramenée à 80 cm dans le cas où la rambarde fait plus de 50 cm de large
  • La rambarde doit inclure une zone de sécurité d’au moins 45 cm à partir du sol. Dans cette zone sont bannis les remplissages de types barreaux horizontaux, câbles ou lisses, lesquels pourraient servir d’échelle. On privilégiera dans cette zone les remplissages pleins de type parois de verre par exemple
  • La résistance des matériaux utilisés est aussi encadrée
  • Installer une balustrade de sécurité sur la façade de sa maison ou la restaurer nécessite une déclaration de travaux en mairie

Consultez cet article pour en savoir plus.

Les types de garde-corps

Vous avez le choix, à partir du moment où les normes dimensionnelles, de résistance et de pose sont respectées. Une maison contemporaine pourra être équipée d’une rambarde en inox et panneaux de verre tandis qu’une terrasse interdite au public pourra se contenter d’un parapet en béton et d’une main courante en métal. Le bois peut également garnir la main courante pour donner un aspect plus chaleureux à l’ensemble. Le tout est que votre barrière de sécurité s’accorde avec vos goûts, vos moyens et le style de votre maison. Des kits permettent de rassembler du matériel homologué prêt à poser : poteaux, remplissages, fixation, main courante et supports… L’assurance de garantir la sécurité de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *