Les normes à respecter dans le domaine du garde-corps

Connaitre les normes de sécurité garde-corpsPour votre propre sécurité, il est important de respecter les lois et les normes relatives aux directives urbaines dans le domaine du garde-corps. Jetons un coup d’œil sur les normes  du garde-corps

Dans votre habitation, la chose la plus importante pour vous et pour votre famille est sans conteste la sécurité et il est tout naturel de veiller à ce qu’elle soit respectée et assurée dans toutes les circonstances afin de produire cette sérénité d’intérieur que seule votre maison peut être habilité à représenter.

La résistance exigée pour un garde-corps change en fonction de l’endroit où il sera installé :

  • Les établissements recevant du public : 1000 N/m, tout en étant conforme à la norme NF P01-012.
  •  Chez les particuliers : 400 N/m dans le cas où la longueur soit supérieure à 3.25 m. 1300 N répartis sur l’ensemble de la longueur si cette dernière est inférieure à 3.25 m.
  •  Les tribunes de stade : 1700 N/m.
  • Les toitures et les terrasses non accessibles au public ainsi que les installations de bâtiments industrielles : 300 N/m.

(Notez aussi que l’unité de mesure est l’unité N = Newton).

 

Les règles générales de construction en France

 

  •  A propos du garde-corps rampant

    La position dans l’espace de la main courante doit toujours se trouver à une hauteur de 0,90 m (soit 900 mm) au moins et ce par rapport au nez de marche.

  • A propos du garde-corps de palier

    La position dans l’espace de la main courante doit toujours se trouver à au moins un mètre du sol (1020 mm plus précisément tel que mentionné dans la loi).

Il existe aussi une législation bien précise pour les garde-corps utilisant des barreaudages, qu’ils soient horizontaux ou verticaux.

  •  Pour les barreaudages horizontaux

    Une plinthe doit obligatoirement être installée, de façon générale située à 50 mm du sol et qui monte jusqu’à 450 mm au moins. Suivie du nombre de lisses souhaité pour obtenir 1020 mm. L’espacement maximal de celles-ci doit être de 180 mm.

  • Pour les barreaudages verticaux

    L’espacement maximal entre les barreaux ne doit pas dépasser les 110 mm, justement pour ne pas permettre à un enfant de s’y faufiler et de risquer par conséquent une chute.

 

Les normes de sécurité appliquées au garde-corps

 

En France, nous avons actuellement 7 normes distinctes relatives aux garde-corps périphériques :

NF EN ISO 14122-3 : Cette norme européenne prévaut par conséquent sur les normes françaises. Elle est destinée pour tout type de moyens d’accès.

NF E 85-015 : Cette norme englobe tous les lieux de travail, ainsi elle concerne les bâtiments industriels,  les installations industrielles et les locaux et terrasses techniques. Cette norme est aussi applications dans les locaux et bâtiment ayant des voies d’accès destinées à la réception de machines.

(Les deux normes citées ci-dessus annulent et remplacent la norme NF E 85-101 d’octobre 1988 à propos des garde-corps permanents qui ne sont pas accessibles au public)

NF P93 340 : Cette norme ne concerne que les garde-corps destinés aux chantiers. Il s’agit de garde-corps métalliques et provisoire pour les travaux en chantier (GCMPC)

NF EN 13374 : Il s’agit de la norme des garde-corps périphériques temporaires ainsi que des garde-corps autoportants.

NF EN 93-355 : Cette norme est consacrée aux garde-corps périphérique que l’on utilise lors des travaux d’étanchéité réalisés sur une toiture.

NF P01-012 : Cette norme est couplée avec la norme NF P01-013 et couvre tous les garde-corps destinés aux bâtiments accessibles au public. Vous trouverez un article complet sur la norme NF P01-12 en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *