Escalier tournant en bois : ce que vous devez savoir

L’escalier tournant en bois est probablement le type le plus riche, grâce à la variété de styles qu’il peut engendrer. Il nous est possible de choisir l’escalier 1/4 tournant, 2/4 tournant ou demi-tournant. Souvent, c’est notre intérieur qui nous dicte notre penchant, afin d’associer le bon escalier au bon aménagement. Ainsi, que votre intérieur soit largement spacieux, assez grand ou apte à abriter un escalier tournant à la limite, cet article vous en dira plus sur ce type d’installation.

Escalier tournant : ce que vous devez savoir

Source : Philippemorlet.com.

Escalier tournant : ce qu’il faut savoir :

 

  • L’escalier tournant est un type d’escalier comportant un ou deux angles droits. Son principal avantages reste surtout son optimisation à votre intérieur et selon le type choisi, les marches s’adapteront tout autant avec des caractéristiques et des styles bien à elles. D’ailleurs, il importe de faire la différence entre un escalier hélicoïdal et un escalier tournant, en bois ou en tout autre matériau, puisque le premier type ne bénéficie d’aucun angle droit, contrairement au deuxième.

Les types de l’escalier tournant :

 

Généralement, il existe trois types d’escaliers tournants :

  • Escalier 1/4 tournant : Facilement reconnaissable, ce type comporte un angle, avec lequel il forme un L. La première série de marche est toujours disposée perpendiculairement à la deuxième série, qui est moins longue.

  • Escalier 2/4 tournant  : La différence entre le premier et le deuxième type, est que l’escalier 2/4 tournant comporte deux angles, et non pas un seul tel le premier style. La première série de marche vous permet de tourner à 180°, avant d’entamer la deuxième série de marches.

  • Escalier 1/2 tournant : appelé escalier demi-tournant. Il comporte deux volées parallèles, reliées entre elles par un petit palier. Souvent, la première série de marches va à l’inverse de la deuxième série.

Les marches en question prennent elles aussi des styles différents, afin de s’adapter à l’escalier 1/4 tournant ainsi qu’aux autres types. Le virage devient alors le point le plus important, et son appréhension peut passer par les marches rayonnantes, ou les marches balancées, dites à balancement.

  • Marches rayonnantes : Ces marches sont les plus faciles à réaliser parmi les deux types, mais les plus difficiles à pratiquer. Leur inconvénient, elles obligent souvent la personne utilisant l’escalier à dévier la trajectoire, car leurs collets, à savoir la partie étroites, est peu commode.

  • Marches balancées : ou à balancement. Ces marches offrent plus de facilité pour les pratiquer, à la montée tout comme à la descente. Cela est essentiellement du à l’élargissement de la partie tournante de l’escalier.

Simple et élégant :

 

L’escalier tournant est un escalier tout aussi simple que compliqué. Pour son installation, il est sage de faire appel à un professionnel, pour la prise de mesures à titre d’exemple. De même pour les marches rayonnantes, bien les installer est bien importante bien que les tracer est très facile à effectuer.

En faisant appel à un professionnel, vous bénéficierez de la TVA à taux réduit de 7%. De plus, l’escalier tournant en bois peut facilement être aménagé dans un coin de rangement, de manière à ne prendre une position adéquate.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *