Escalier suspendu : une réalisation tout simplement ingénieuse

L’un des types d’escaliers en bois les plus spéciaux, originaux et intrigants est  l’escalier suspendu. Unique dans son genre, il est assez difficile d’en confectionner un, et il est aussi assez difficile de se convaincre qu’un escalier pareil assure sa principale fonctionnalité, à savoir bien vous protéger d’une chute ou d’un incident. Cet article vous est donc partagé, afin d’en savoir plus sur l’escalier suspendu, son style, ses avantages et ses inconvénients.

Escalier suspendu : une réalisation tout simplement ingénieuse

Source : Maisonapart.com.

Son principe de construction :

 

  • L’escalier suspendu a ses propres caractéristiques quant à son installation. Il est toujours du côté du mur, et techniquement, les marches sont drôlement tenues grâce à des goujons métalliques se glissant dans des coussinets à isolation acoustique. Toutefois, en se basant sur une vue esthétique, les marches d’un escalier suspendu donnent l’impression d’être accrochées à la main-courante via les balustrades. L’aspect final est ainsi beaucoup plus beau, donnant une certaine légèreté à l’escalier, tout en restant fiable et confortable.

  • Ainsi, pour l’installation de ce type d’escaliers, la première étape est effectivement la fixation au mur des goujons en métal ou en acier, glissés eux-mêmes dans des coussinets en caoutchouc, destinés à amortir les chocs. De nombreux essais ont d’ailleurs testé l’endurance et la résistance de ce procédé, et les marches semblaient être aptes à supporter de lourdes charges, humaines ou non, même en l’absence d’un limon central.

  • Cependant, les marches ne sont pas l’unique protagoniste pour assurer la sécurité nécessaire. Le choix du bois est assez important, mais le mur dans lequel l’escalier suspendu sera fixé est encore plus important. A titre d’exemple, il est très risqué de fixer des marches au mur fabriqué en parpaing. Au contraire, un mur en béton plein semble être plus adéquat.

  • Quant au matériau, plusieurs fabricants fusionnent du bois avec du métal ou de l’acier inoxydable, afin de sécuriser encore plus leurs œuvres, exemples :

 

Source : Inoxdesign.fr

Source : Inoxdesign.fr

 

 

 

Source : Inoxdesign.fr

Source : Inoxdesign.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Dans le cas où le bricoleur ne bénéficie pas de l’expérience nécessaire pour maîtriser ces notions, faire appel à un professionnel, du moins pour l’analyse avant l’installation, est très bénéfique.

Les avantages d’un escalier suspendu :

 

  • Les avantages de ce type d’escaliers sont visibles au stade esthétique et au stade fonctionnel. Esthétiquement, l’escalier suspendu dégage une certaine légèreté, tout en restant épuré, simple et de nature contemporain. Il est confortable, et très opérationnel sur le plan sécuritaire, supportant même des charges dont la limite maximale dépasse les normes régissant ce type d’installation.

Les inconvénients d’un escalier suspendu :

 

  • Quant aux inconvénients de cet escalier, ils sont malheureusement issus de son propre style. A titre d’exemples, l’absence de contremarche peut causer de graves accidents, si les pieds glissent entre les marches. Économiquement, un escalier suspendu coûte assez cher, car il est préférable d’en confectionner un sur-mesure, au lieu de prendre un modèle standard, ne correspondant pas à votre intérieur.

Faire appel à un professionnel :

 

Les inconvénients d’un escalier suspendu devraient faire réagir la personne intéressée, afin de faire appel à un professionnel. Ce dernier sera capable de prendre les mesures de votre intérieur, et de confectionner votre escalier exactement comme vous le souhaitez. De même pour ses avantages, il importe de savoir installer son escalier pour en bénéficier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *