Escalier à limon central : du design et de la sécurité en un seul morceau

L’escalier à limon central est souvent un escalier abordable, connu pour son élégance et pour sa consommation de bois un peu trop accrue. Au prix parfois élevé, parfois non, ce type d’escalier est très sécurisé, pouvant bénéficier d’une large gamme de styles et de design. Ainsi, l’escalier à limon central peut s’avérer être une solution très efficace, bien que son installation peut être une tache assez difficile dans son genre. Voyons ensemble les étapes à suivre, et les particularités de l’escalier à limon central.

Escalier à limon central : du design et de la sécurité en un seul morceau

Source : Bemosurmesure.com.

Une installation conforme aux normes :

 

  • La fabrication correcte d’un escalier à limon central est très importante, pour que ce dernier puisse assurer ses fonctionnalités. Dans le cas contraire, l’escalier sera un objet très dangereux. Il faudrait alors bien calculer, découper et assembler son escalier, pour qu’il soit sécuritaire.

    • La première étape à suivre pour fabriquer son escalier à limon central, c’est de calculer le nombre de marches, ainsi que leur progression. Le limon central nous permet justement de réaliser des escaliers sous différentes formes, mais généralement, une marche devrait avoir de 7 à 9 pouces de hauteurs. Quant à la longueur, il s’agit de s’assurer que le pied sera complètement posé, que ce soit en montant ou en descendant.

      • Les marches en bois peuvent d’ailleurs être réalisées selon différentes techniques, en étant fixées sur des consoles qui les fixent au limon central, en étant directement fixées sur le limon par enfourchement, ou en étant fixées sur un limon central à crémaillère. Quand il s’agit d’un escalier à limon tournant, il s’agit dans ce cas de lier deux limons grâce à un poteau, ou d’utiliser une pièce gauche, pour plus de fluidité.

  • Une fois les mesures prises, il est impératif de bien se renseigner sur les normes auprès de votre municipalité, avant même d’entamer la construction de son escalier, dans le cadre de la deuxième étape.

  • La troisième étape consiste à préparer les outils et le matériel nécessaire à la mise en place de votre escalier à limon central. Il s’agit généralement d’un mètre, d’une règle et d’un niveau à bulle pour les prises de mesures, d’un maillet, d’un marteau, d’un ciseau à bois, d’une meuleuse, d’une scie égoïne et d’un tournevis.

  • La quatrième étape consiste alors à préparer le mur, l’ouverture de l’escalier et l’escalier en lui-même. D’abord, il s’agit d’installer le limon central et de le fixer, en prenant en compte la nature du sol : en bois, en béton ou en tout autre matériau.

  • Il s’agit alors, lors de la cinquième étape, de fixer les marches sur le limon central, selon les trois techniques citées juste en haut.

  • La sixième étape concerne souvent la fixation des gardes-corps, qu’ils soient en acier inoxydable ou en tout autre matériau.

  • Enfin, la dernière étape, il s’agit beaucoup plus des finitions, qui varient selon le type de bois utilisé.

Avantages d’un escalier à limon central :

 

Les inconvénients d’un escalier à limon central :

 

  • Souvent, l’escalier à limon central exige de grandes ressources de bois, et plus la forme est singulière et personnalisée, plus le coût est élevé, variant toutefois selon le type du bois utilisé.

2 thoughts on “Escalier à limon central : du design et de la sécurité en un seul morceau

  1. France Immobilier

    Merci pour les informations, c’est chouette de pouvoir allier design et sécurité. Ce n’est pas toujours facile de trouver les 2 réunis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *