Concevoir un garde-corps en respectant les normes de securité

Rambarde balconVous l’aurez compris, décider de prendre soi-même en main les travaux d’installation d’un garde-corps ne signifie pas seulement gérer son apparence. C’est aussi, et avant tout, concevoir un moyen de sécuriser un passage ou un espace  et pour ce faire, la rambarde doit satisfaire à un bon nombre de conditions.

Quelles sont ces normes?

Elles définissent la résistance de la rambarde, son emplacement et sa forme.
Ainsi, selon la nature du lieu auquel elles sont destinées, la résistance minimale exigée pour les rambardes diffère:

  • Tribune de stade : 1700 N/m
  • ERP (établissement recevant du public) : 1000N/m
  • Particulier : 400 N/m si la longueur est supérieure à 3.25 mètres.
  • Particulier : 1300 N répartis sur la longueur si la longueur est inférieure à 3.25 mètres.
  • Toitures terrasses non accessibles au public et installations industrielles : 300 N/m.

Cette série de nombre étant simplement à prendre en compte et à appliquer, il en est une toute autre histoire lorsqu’on en vient à l’application des normes concernant les dimensions et les formes des rambardes.  En effet, elles sembleront à première vue plutôt compliquées pour le novice.

Pour commencer, la norme NF P 01-012 de 1988 (que vous pouvez consulter ici) sera celle que vous aurez à appliquer dans la majorité des cas.

Je vous propose cette vidéo qui résume assez bien le contenu de la norme NF P01-012:

 

Pour faire court, voici les points clés que vous devez retenir:

Pour les garde-corps sous forme de barreaux, nous distinguons deux cas:

Lignes verticales:

  • Respecter une distance de 11cm maximum entre chaque montant.
  • Respecter une distance de 90cm minimum entre la lisse basse et la lisse haute.
  • Respecter une distance de 11cm maximum entre l’appui en béton et lisse basse.

Lignes horizontales:

  • Une distance de 11cm maximum entre l’appui en béton et le remplissage doit être assurée.
  • Il faut impérativement éviter un effet d’échelle, afin d’éviter aux enfants enfants de grimper en haut du garde-corps et de chuter. Et ce, en ne laissant aucun vide dans la structure jusqu’à 45 cm de hauteur.
  • Les lisses, après 45 cm, doivent être espacées de 18cm maximum.

Pour les garde-corps de formes courbes:gardkor2

La réglementation est plus simple, le seul point de sécurité important concernant leurs formes est de les concevoir de manière à ce qu’un parallélépipède de section carrée 11×11 cm, et de longueur 25cm ne ne puisse en  aucune manière traverser le garde-corps et ce, quelle que soit son orientation.

 

One thought on “Concevoir un garde-corps en respectant les normes de securité

  1. Jordan BORY

    Depuis 2010 >> GC particulier : q = 60daN/m (appliqué à 1 m au-dessus de la zone de stationnement normale)
    extrait nf p01-012 juillet 1988, page 9 : »Lorsque le vide entre l’élément inférieur et l’élément supérieur a moins de 0.05m, on considère qu’il n’est pas possible de dépasser le plan vertical de l’élément supérieur du garde-corps »
    Donc il n’est pas préciser dans la norme de remplir obligatoirement la partie basse d’un garde-corps. On peut utiliser des lisses horizontales avec un vide verticale de 49mm maxi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *